TOUS A BÂBORD !

Dimanche 13 mars, j’ai eu la chance d’être aux premières loges pour suivre les régates d’hiver à Lorient. Le comité des courses m’a accueillie à son bord en tant que photographe, grâce à l’ECP, l’Ecole de Croisière de Paris. Soleil et vent, les deux ingrédients tant  convoités par les marins, inondaient le plan d’eau ce jour-là. Une expérience aquatique  qui me laisse encore un goût de sel dans la bouche. Deux tableaux me reviennent spontanément à l’esprit : 

« Le départ ». Les trente-deux voiliers tournent comme des requins autour de nous pendant de longues minutes avant de s’élancer sur le parcours côtier. Le dernier coup de sirène retentit. Le couteau entre les dents, les régatiers n’hésitent pas à nous frôler au plus près pour gratter quelques centimètres à leurs adversaires. De ma position, je pourrais leur taper dans la main ! Je me hisse sur la plate-forme juste au-dessus de la cabine « y’en a qui ont essayé ils sont vite redescendus » me lance t-on. En effet ça tangue pas mal, mais quelle vue ! Agrippée à l’armature de mon mirador, je mitraille généreusement la lutte qui se déroule sous mes yeux.

   
   
   

 « la bataille ». J’obtiens l’autorisation de monter sur le zodiac accompagnateur. L’appareil photo autour du cou, j’enjambe. Le vent s’est levé, 14 noeuds, il y a de la houle, le passage est délicat. Le semi-rigide se lance à la poursuite des voiliers, ça tape fort ! Nous devons atteindre la première bouée avant le passage des concurrents. Adossée à la petite cabine, les pieds coincés dans les boudins du « zod », je photographie (tant bien que mal) la guerre que se livrent les équipages pour négocier au plus serré le virage. En même temps, moi aussi je livre mon combat pour garder un minimum de stabilité. In extremis, je me rattrape à la manette d’accélération ce qui nous vaut une belle embardée ! Mes accompagnateurs en rient, moi un peu moins ! 

   

       
 

Publicités

3 réflexions sur “TOUS A BÂBORD !

Les commentaires sont fermés.