CETTE NUIT, LA MER EST NOIRE

  

« Je suis absolument seule. Isolée dans l’immense masse sombre et mouvante de la mer. »

Le 29 octobre 2011, Florence Arthaud navigue seule sur son bateau au large du cap Corse. En une fraction de seconde elle bascule à la mer. Durant de longues heures, la navigatrice lutte physiquement et moralement pour survivre jusqu’à l’arrivée des secours. Durant cette interminable  attente resurgissent les épisodes marquants de sa vie. Aux souvenirs de bonheur succèdent des souvenirs douloureux… Plus souvent qu’à son tour Florence flirte avec la mort.

Dans ce livre, la première femme à avoir remporté la victoire de la Route du Rhum, se raconte sans détours, comme elle était dans la vie, entière et excessive, une personne attachante et captivante.

La disparition de Florence Arthaud, le 9 mars 2015 dans un tragique accident d’hélicoptère, rend ce témoignage encore plus poignant. 

Publicités

Une réflexion sur “CETTE NUIT, LA MER EST NOIRE

  1. je l’avais rencontré, heu enfin j’ai juste dis bonjour, j etais dans une creperie, elle etait accompagnée, et elle avait l’air vachement sympa,
    elle m’avait donné vraiment une impression d’une personne bien, sans prise de tete, qui se la pète pas, qui vit sa passion,
    elle m’impressionnait néanmoins, et je l’ai laisser tranquille par respect,

Les commentaires sont fermés.